Nos réalisations

Découvrez nos projets aboutis pour les enfants

Un toit sur leur tête

Comme décrit dans l’historique de la fondation , l’orphelinat est situé sur le « corridor des éléphants », soit sur un territoire appartenant au gouvernement du Tamil Nadu. Après plusieurs années de négociation, et suite au durcissement des normes concernant les orphelinats, le gouvernement a décidé que les bâtiments d’Aurore Happy Home devaient être fermés au plus tôt.

Nous sommes donc partis à la recherche d’un nouveau bâtiment afin d’accueillir les enfants, celui-ci devant être situé dans la région afin de permettre aux enfants de continuer leurs études. Sans nouveau lieu pour les loger, les enfants seront replacés dans des orphelinats gouvernementaux ou, pour ceux qui en ont encore, chez leurs proches.

 Après maintes recherches, un grand bâtiment a été trouvé, à Masinagudi, à environ 15 km de l’emplacement actuel de l’orphelinat. Cette fois-ci. nous sommes certains que le bâtiment est situé sur un terrain privé (ou « patta land ») et non sur un terrain gouvernemental. De plus, les autorités sont venus visiter les lieux et ont confirmé que ce nouveau bâtiment répondait aux nouvelles normes gouvernementales concernant les orphelinats. Quelques aménagements y étaient cependant nécessaire, en particulier la séparation nette entre les filles et les garçons et plusieurs licences (sanitaires, incendie, stabilité, etc.) ont dû être obtenues afin d’obtenir le droit d’y gérer un orphelinat.

C’est donc le 1er décembre 2014, juste après l’arrivée de Catherine sur place, que le « déménagement » a eu lieu. Les premiers jours ont été très difficiles pour les enfants, tant de souvenirs s’étant accumulés à Vazhaithottam. Mais, au fur et à mesure, la vie reprend son cours et chacun retrouve sa joie de vivre. Les garçons ont retrouvé un terrain pour jouer au football ou au cricket, les filles vont faire des promenades dans les environs, entourées de leur « Warden ». Les enfants ont maintenant droit à une véritable chambre qu’ils partagent en groupe de 4-5 et le nombre de salles de bain a quadruplé !

 Grâce à ce nouveau bâtiment, l’aventure d’Aurore Happy Home pourra continuer pour de plusieurs années encore, la location du bâtiment étant assurée jusqu’en juin 2022. Nous pouvons donc continuer à apporter soutien et amour à ces enfants dans le besoin.

 

Light for Life

 

L’année 2006 marque le début du projet “Light for Life” (Lumière pour la vie). Il a été développé par Catherine et ses amis de l’association de volontaires italienne Amici di Gianni e Massimiliano, afin de venir en Inde par des actions ponctuelles aux populations pauvres vivant dans les alentours de Vazhaittotham.

En premier lieu, c’est à travers Light for Life que plusieurs Babys schools de la région ont été construites par la Fondation Aurore Happy Home. Ces Babys schools permettent aux parents pauvres ne pouvant s’occuper de leurs enfants durant la journée, à cause de leur travail, de faire garder leurs enfants dans un lieu sûr. Ceux-ci sont présents dans les baby schools de 9h du matin à 15h. Ils mangent sur place, parfois leur seul repas de la journée. Les locaux sont souvent très simple, il n’y généralement pas d’électricité et seulement un feu pour cuisiner, mais les enfants profitent d’un toît et de la présence d’une personne qui s’occupent d’eux.

Parallèlement aux Baby schools, Light for Life a permis, grâce au généreux soutien financier de nos donateurs, d’effectuer les actions suivantes :

  • 2006 : Construction de huit maisons pour les quelque douze ou quinze familles de la tribu des « Kurumbas » qui vivent à proximité de l’orphelinat. La construction (env. 900.-/maison)a été prise en charge financièrement par la Fondation Aurore Happy Home et par la fondation italienne « Amici di Gianni e Massimiliano».
  • 2006 : Collaboration avec l’école du village d’ Annakathy La vingtaine de jeunes de ce village ne pouvant pas aller à l’école au-delà de la huitième primaire, faute d’instituteur, nous avons décidé de faire venir deux professeurs sur place, ceci permettant aux jeunes d’avoir accès à des études supérieuresLes salaires de ces deux personnes, soit 5 000 roupies par mois pour les deux (environ 200 francs suisses).
  • 2008 : remise en état d’un bâtiment à Annakathy, comportant une école, une chambre et d’une cuisine. Les fonds (env. 9000.-) ont été obtenus grâce au soutien du Collège des Creusets à Sion et d’Elodie Da Campo.
  • 2008 : Restauration de l’école maternelle par l’association italienne « Amici di Gianni et Massimiliano » et par la Fondation Aurore Happy Home
  • 2009 : Restauration et agrandissement de la baby school de Mavanalla, abritant une vingtaine  d’enfants. En plus d’une cuisine et d’un espace extérieur ou les enfants peuvent jouer, un petit potager a été construit, permettant aux enfants de manger quelques légumes. C’est la Fondation Calcutta Espoir à Aigle qui a pris en charge les frais des travaux.
  • 2010 : Restauration de l’école maternelle de Moyar, avec construction d’une cuisine et d’une enceinte extérieure. Les fonds proviennent du Zonta Club Zurich.
  • 2010 : Subvention de 1500.- de la Fondation Aurore Happy Home au docteur Premkumar Christadoss pour ouvrir une clinique en soins et santé à Vazhaithottam. Les fonds ont permis d’acheter des médicaments distribués gratuitement aux patients des 6 villages aux abords de Vazhaithottam.
  • 2011 : Paiement de l’opération d’un bébé malade du cœur (5000.-). Le père, âgé de 30 ans est mort d’une crise cardiaque et la très jeune maman n’avait pas les moyens financiers pour l’opération. Les fonds ont été récoltés grâce au soutien des amies du yoga et de Viviane Laurent de Genève
  • 2013 : Opération de reconstitution du nez d’une dame du village, K. Stellah, ainsi que paiement des frais de scolarités de ses deux enfants
  • 2015 : Divers achats de matériel pour deux baby-schools de la région. Don à l’école de Mavanallah afin de leur permettre l’organisation d’une sortie de classe pour les enfants Adivasis. Achat d’un nouveau lit pour Neelama, une dame de Vazhaithottam sans l’usage de ses jambes et vivant dans une grande misère. Soutien mensuel pour l’achat de ses médicaments.
  • 2017 : Opération du coeur pour un petit garçon de 5 ans, Shahin (3500.-).
    Remise en état (peinture, évacutation d’eau, nouveaux bancs) de la Baby-School de Moyar

A noter encore les différents dons en nourriture et en vêtements aux populations des villages alentours, ainsi que la somme de 28’000 Roupies (env. 850.- CHF) remise annuellement à nos amis Todas. Il s’agit de quelques familles d’une tribu ancestrale qui peuplait autrefois cette région et qui vivent à plus de 2 000 m d’altitude dans les montagnes des Nilgiris). Cette somme doit permettre à huit enfants de se rendre à l’école (matériel scolaire, frais de déplacement, repas).